Quand le 8 mai n'était pas ferié...

Publié le

Quand le 8 mai n'était pas ferié...

Travailler un 8 mai? Impensable pour la plupart des Français, et pour cause, ce jour fait partie des 11 jours fériés que compte le pays, et permet de rendre hommage aux morts de la seconde guerre mondiale.

Et pourtant, le 8 mai n'a été rendu jour férié qu'en 1981, suite à l'élection de François Mitterand à la Présidence de la République. Avant cela, c'était une journée de travail comme les autres... En 1946, une loi prévoit de commémorer la victoire sur l'Allemagne nazie le "8 mai de chaque année si ce jour est un dimanche, et dans le cas contraire, le premier dimanche qui suivra cette date". Pas question donc d'en faire une journée de vacances.

En 1953, une première brèche est ouverte : le 8 mai est rendu férié à la demande des anciens déportés et résistants. Las, le Général de Gaulle, peu suspect de vouloir minimiser ce souvenir, bascule de nouveau le 8 mai comme une journée de travail. En 1968, la commémoration est de nouveau fixée au 8 mai, sans être toutefois fériée.

Ce n'est donc que depuis 33 ans que la majorité des Français ne travaille plus le 8 mai. Suffisant toutefois pour s'y habituer, même si le coût économique n'est pas neutre. Selon l'Insee, les jours fériés de 2014 vont coûter à l'économie française quelques 4 milliards d'euros...

Commenter cet article