Google, dix ans déjà

Publié le par Maxime Amiot

Google, dix ans déjà

Imaginez... Il y a dix ans, le 20 août 2004, au lendemain de l'introduction en Bourse de Google, vous achetez dix actions de cette sympathique start-up américaine, qui a développé un moteur de recherche plein d'avenir. A l'époque, le prix d'introduction est de 85 dollars, mais plonge sous la barre des 50$, jusqu'à 42 dollars dans les jours suivant.

Dix ans plus tard, le cours approche les 600$, permettant à Google de constituer la troisième société la plus valorisée au monde (près de 400 milliards de dollars en Bourse). Votre investissement de départ a pris 1300% dollars, soit 5460$. Et si vous aviez investi 1.000 actions, soit 42.000 dollars d'investissement, vous vous retrouvez avec 546.000 dollars, un demi-million... Nombre d'investisseurs n'y croyaient pas franchement, y compris le sérieux "Fortune".

En dix ans, les revenus de Google sont passés de 3 à 16 milliards, et le groupe génère des profits de plus de 3 milliards de dollars par... trimestre. La société qui compte aujourd'hui 44.000 employés, s'impose comme le coeur même du numérique: son moteur de recherche et son système d'exploitation Android connaît vos habitudes, sur PC ou mobile, et permettent de vendre aux annonceurs une publicité toujours plus ciblée. Et ses champs de conquête de Google paraissent infinis, qu'il s'agisse de la voiture connectée, de la maison intelligente, ou encore de la santé.

Leçons de cette formidable réussite? L'investisseur pourra fantasmer sur le prochain Google pour ne louper le coche. Les penseurs seront une nouvelle fois saisis par la vitesse de cette société numérique, où les innovations font basculer le monde et notre quotidien en quelques années à peine. D'autres pourront se demander pourquoi ce géant est sorti des Etats-Unis et pourquoi il n'est pas prêt d'être français. Mais, comme dirait l'autre, "Don't be evil", ne soyons pas malveillants...

Commenter cet article